bandeau01
bandeau02
bandeau03
bandeau04
bandeau05
bandeau06
bandeau07
bandeau08
bandeau09
bandeau10

05.jpg

Les secteurs

20/02/2011 - Ile Maurice
Écrit par Seb   

Mi-février, nous voila parti à 3 pour l'ile Maurice à la découverte de canyons "éventuels". Après avoir eu un contact avec un canyoneur de Maurice, Thierry Saunier, nous voila en route...

Au total :

- des cordes de 120m, 80m, 40m et 2*25m
- 100m de cordes réformés
- plaquettes, chevilles, maillons....

Beaucoup de chose à faire, très peu de réglementation, vu la proportion de marche par rapport aux obstacles, en général un cassé de 100m à 150m, peu de monde est venu découvrir ces ravines...

On a pu parcourir les plus connus comme 7 cascades, eau bleue un parcours en eau vive... ainsi que des ré-ouvertures/ 2nd et deux explorations/ouvertures...

1/ 1er cassé de 100m : cascades de rivière noire, fractionné en 2 fois, 3h00 de retour dans les goyaviers, 2 coincements de cordes récupérés mais vu où était les points, on s'en sort bien

2/ Les triplettes, canyon d'initiation : repérage, création d'un chemin d'accès avec un guide local pour un grand parc (Casela)

3/ Ouverture : nommée Modèle européen, 3h00 d'accès pour l'équipement de 2 rappels, un peu déçu de la hauteur du "cassé"

4/ Grand piton : 2ème passage, un seul point dans le canyon, 5 rappels enchainés et un relais spits posé, 3h30 d'accès et 2h00 de retour pour un cassé de 130m

5/ Cétydeal : un bras qui se jette dans les 7 cascades, 20m, 45m puis 10m avec 30m...

6/ Chamarel : une cascade de 100m non équipé, beau rappel sur arbres juste à côté de l'actif, départ très tôt pour éviter les flashs des touristes mais la mise en place du relais a été un peu long. 70m plein gaz

7/ Eau bleue : un canyon sec initialement mais avec les cures de la veille en faisait un parcours "d'eau vive", pas une corde posé

8/ Syla : une ouverture non finie, parti au petit matin, on s'attendait à un seul cassé. 50m de cassé divisé en 2, relais sur spits et arbres, bcp de temps perdu car la roche était pourri...
On a continué 30min et on est arrivé à la cascade repéré auparavant par notre contact...
Le temps de mettre en place main courante, rappel sur goyaviers, visualisation de différentes possibilités d'ancrage, 15h00... Après concertation nous avons décidé de remettre ce cassé pour dans 2 jours, trop tard et la marche de retour, 3h, 4h00 dans le noir ne nous faisait pas envie, sachant qu'à Maurice, il n'y a pas de secours...
On n’a pas pu y revenir, petite entorse du poigné pour un pote...

9/ Les 7 cascades, 2 beaux rappels de 40/45m, quelques sauts... mais les lignes frottes beaucoup...

Bonne expérience, 7 relais posés en paroi et d’autres sur arbres, beaucoup de marche pour souvent qu'un seul cassé, quelques galères de cordes, sacs, chemin d'accès, bcp de goyaviers coupés :-)


 
 
01.jpg