bandeau01
bandeau02
bandeau03
bandeau04
bandeau05
bandeau06
bandeau07
bandeau08
bandeau09
bandeau10

Planning 2019 (pdf)

10.jpg

Les secteurs

27-30/06/19 - Broto
Écrit par Lionel   
On se retrouve mercredi soir sous une chaleur écrasante au Leclerc de Roques pour le départ de ce week-end canyoning dans le secteur de Torla / Broto.
Après une pause pique-nique après Saint Lary, on arrive vers 22h45 au camping Oto à Broto pour l’installation du campement.


Jour 1
Réveil 8h, Stéphane et Lionel ont été surpris par la fraîcheur de la nuit malgré la canicule annoncée, on appréciera la fraîcheur des nuits par rapport à la fournaise des journées.
Départ à 9h pour le canyon de Gorgol, 20 minutes d’approche dans la forêt et…une demi-heure de descente. Un joli encaissement suréquipé. Nous avons droit à un contrôle de la Guardia Civil sur la fin de la marche retour au camion. On ne l’intéresse pas étant donné que nous ne sommes pas « pro » mais on aura eu le temps de se demander si on avait loupé une réglementation particulière...
11h15, on décide de faire la route vers le canyon d'Os Lucas et de le descendre avant de manger. Changement d’ambiance sur la marche d’approche, pas un arbre sur une montée de trente minutes où la canicule se fait sentir. On descend ensuite 10 minutes en forêt pour rejoindre l’entrée du canyon. Et, dixit Gaëlle, "là c’est trop beau !".
Découverte du flysch, roche en strates de marnes et de grès, pas le top de la solidité mais très joli.
L’eau est turquoise, la descente est belle. On arrive à une cascade fractionnée où on rencontre une couleuvre vipérine. Fin de la descente, on pique-nique à l’ombre.
Vue l’heure, on décide d’enchaîner direct sur Furco. Vue la chaleur, Stéphane nous attend au frais à la sortie du canyon. On cherche l’ombre sur les vingt minutes de l’approche et nous voilà arrivés. On s’équipe et c’est parti dans l’étroiture. Enchaînement de beaux rappels et toboggans pendant une demi-heure avant de retrouver Stéphane à la dernière vasque. 
Fin de la journée, 3 canyons, 3 ambiances complètements différentes, belle première journée. 
Retour au camping, le temps d’étendre les combis et on file se réhydrater avec une cerveza, reprendre des forces avec quelques tapas et bocadillos. 
Laure nous rejoint vers 23h, malheureusement un peu tard pour nous expliquer que bocadillos ne veut pas dire tapas mais sandwich...


Jour 2
Objectif Sorrosal dans les deux sens. 
Une via ferrata le matin tant qu’il ne fait pas encore trop « chaud » pour remonter au bord de la cascade. Baptême de via ferrata pour Stéphane et Lionel, bilan : deux convertis !
On récupère le camion de Gaëlle laissé le matin même à Fragen pour aller manger. 
On décide de profiter de la fraîcheur du canyon en faisant l’intégrale du canyon. Un rapide repérage et on se lance, de toute évidence pas sur le bon chemin. Après 30 minutes de bartassage, on arrive dans le lit du Sorrosal. 
On s’équipe et c’est parti. La descente vaut le coup, on est contents d’avoir pris l’option intégrale. On profite de la fraîcheur des biefs. La première partie moins parcourue est assez bien équipée pour éviter les mouvements d’eau. La seconde laisse à désirer pour un canyon aussi fréquenté. On arrive après 2h30 de descente à l’enchaînement final. Une superbe cascade fractionnée en trois parties pour éviter les frottements avec vue sur Broto. 
Fin de cette seconde belle journée de canyon. Retour au camping, on étend le matériel, on partage un melon et on file se rafraîchir avec quelques canas lemon avant une bonne nuit bien méritée. 


Jour 3
Réveil 8h, on ne change pas un horaire qui gagne !
Direction Bergua pour deux canyons, Bergazo avec une quinzaine de rappel puis une randonnée aquatique avec Forcos
Stéphane décide de nous attendre à la fin du 1er canyon. La marche est suffocante et à l’arrivée un filet d’eau. Laure et Gaëlle décident de laisser les combis dans le sac, Lionel met le bas. Une seule restera sèche...
Joli mais super glissant et pas hyper bien équipé. 
On retrouve Stéphane pour une petite chaude marche qui monte avant d’arriver au départ de Forcos. 
On prend le temps de s’hydrater et de se restaurer, il y en a besoin. Puis on enfile les combis, sans le baudrier cette fois, et on saute dans le ruisseau. Le début du canyon est magnifique, une superbe étroiture. Tout le monde est conquis. Nous croisons d’innombrables grenouilles et tritons. Puis le canyon s’ouvre sur une marche en rivière, la chaleur se fait sentir, on est contents d’arriver. 
On récupère le camion puis retour au camping. 
Nous profitons de ce dernier jour à Broto pour se faire un restaurant et aller voir Sorrosal illuminé de nuit…échec, les lumières sont éteintes. 


Jour 4
Dernier jour, réveil à 7h30, on plie le campement et on part en direction du canyon de Foz de la Canal. Arrivés à 10h30, Stéphane reste au camion pour se reposer. Laure nous dit au revoir sur le parking du canyon après nous avoir fait la navette. La marche d’approche est faite en 20 minutes, on s’équipe et c’est parti pour clôturer ce beau week-end. 
Le canyon est ultra glissant en petit débit correct. On rattrape un guide avec son groupe au grand rappel. L’amarrage rouillé rive droite ne donne pas envie de doubler à cet endroit. On patiente puis on termine le canyon tranquillement. L’enchaînement des deux derniers grands rappels est très beau. 
Retour au parking, on love les cordes, on range le matériel puis on part reprendre des forces avec une belle entrecôte sur la route. 


En un mot, un beau week-end avec des canyons très variés. Nous avons bien fait de faire les canyons les plus connus du secteur en semaine avant l’arrivée des canyoneurs le week-end.




 
 
04.jpg