bandeau01
bandeau02
bandeau03
bandeau04
bandeau05
bandeau06
bandeau07
bandeau08
bandeau09
bandeau10

Planning 2019 (pdf)

06.jpg

Les secteurs

19-20/10/19 - week-end via ferrata et canyons de l'Aude
Écrit par Matthieu et William   

Nous ne vous proposons pas un mais deux compte-rendus de ce beau week-end automnal, la version courte par Mathieu et la version longue par William : 


Six personnes étaient de la partie pour cette sortie encadrée par Laure: Frédéric, Guerric, Laure, Lionel, Mathieu et William. 

RDV à saint Paul de Fenouillet samedi matin pour une via Ferrata bien sportive. Après les 3h de via mêlant pont suspendu et zones bien raides, direction les gorges de Galamus. Le niveau d'eau est bas mais permet quand même quelques sauts. Après un petit apéro au gîte (sans même avoir commencé l'absinthe!), départ pour la clue de Terminet de nuit. On enchaîne les rappels dans un canyon sec (ou d'eau stagnante). Ambiance nocturne avec les chauves-souris! On retrouve de l'eau en bas pour les derniers toboggans et sauts! Après avoir fini le canyon vers minuit, on retourne finir nos pâtes bolognaises (sans gambas flambées au pastis bien malheureusement). 

Dimanche, il pleut au réveil. Chouette on peut profiter plus du petit déjeuner ! Entre deux averses, on se lance dans la descente du petit mais mignon canyon de Dernacueillette. Les rappels s’enchaînent vite avec toute la team des quatre équipeurs/euse. La pluie nous rattrape en fin de canyon et vient à bout de la motivation de certains pour faire le dernier petit de la journée : Auriac. Sur la marche d'approche, une ambiance de balade du dimanche pour cueillir des champignons mais malgré sa petite taille (1 saut et un rappel), le cadre est très joli et la cascade de tuf impressionnante. 

Bref, un weekend dense multi-activité et une bonne découverte pour un petit nouveau comme moi. 

Mathieu



Samedi 10h30, après quelques heures de route, le WE canyon commence. Nous nous retrouvons donc au pied de la via ferrata de Saint Paul de Fenouillet. Une belle ascension de 2h30 environ sous un magnifique soleil lui-même caché par quelques nuages persistants.

On profite en haut de la via d'une magnifique vue sur la vallée.

De retour à la voiture, on essore les tee-shirts, on boit un coup et on reprend la voiture en direction des gorges de Galamus. Cette année, jacuzzi a fait la fermeture du canyon désormais interdit jusqu'à avril, réglementation oblige.

Après cette tranquille mais belle rando aquatique, direction le logement, c'est l'heure de l'apéro, mais pas trop car déjà on planifie la soirée.

Après avoir grignoté et préparé le repas, nous partons donc à la nuit tombée vers le Terminet. Rien ne vient entraver la motivation du groupe, pas même l'absence d'eau au départ du canyon. Point de baignade en vue pour la soirée donc...

Heureusement après quelques rappels secs, nous aperçûmes l'eau, et quelle eau ! Le genre d'eau qui, même mélangée à du pastis, reste marron, que du bonheur. Il est donc décidé que d'une part il faudrait goûter les gambas au pastis, et que d'autre part, une bonne douche serait de rigueur en rentrant.

Bref, revenons à notre canyon. L'ambiance frontale sous un ciel tapis d'étoile était à son comble. Nous espérions que la résurgence nous permette de nettoyer un peu nos combis, ce fut chose faite après le siphon. Cela nous a permis de profiter du toboggan et du saut sur la dernière cascade.

De retour au logement nous attaquâmes alors la cuisson des pâtes et les mangeâmes avec férocité mais sans animosité, avec entrain mais sans véhémence, avec panache mais sans gloutonnerie, bref avec brio, car on avait faim !

Pour ce WE, nous accueillons Matthieu et pour lui montrer que nous sommes des lève tôt, il est d'un commun accord décidé que nous sonnerons le cor juste après le coq, aux premières lueurs du soleil, vers 9h ;-)

C’est donc parti pour Dernacueillette ce matin.

Une mini marche d'approche nous y amène en 15 minutes, on s'équipe et on se lance. Nous ne prenons globalement que le bas de combi car le canyon ne coule presque pas et il n'y a qu'une vasque. Au bout du premier rappel donc, on se glisse dans cette eau limpide mais néanmoins fraîche pour quiconque n'aurait pas vu le moyen d'éviter la vasque... on ne peut pas gagner à tous les coups. La suite de la descente s'enchaîne bien, ça glisse un peu mais avec un bel ensoleillement qui fut de courte durée puisque la pluie vint déposer ses larmes dès que nous arrivâmes à la voiture.

Direction ensuite Auriac pour sa grotte et sa sublime cascade.

C'est alors déjà l'heure de rentrer, tous heureux d'avoir passé un bon WE entre amis et pressés de remettre ça.

Merci à tous pour ce WE, votre bonne humeur, merci à l'organisatrice et aux conducteurs.

William



Les canyons descendus :

- Galamus

- Terminet

- Dernacueillette

- Auriac



 
 
05.jpg