bandeau01
bandeau02
bandeau03
bandeau04
bandeau05
bandeau06
bandeau07
bandeau08
bandeau09
bandeau10

Planning 2020 (pdf)

03.jpg

Les secteurs

26-27/09/2020 – Cévennes
Écrit par Loïc Lyard   

Plan A annulé – Plan B validé

Une sortie le 26 et 27 Septembre 2020 était au programme dans le Luchonnais.

Objectif : le Gouffre d’Enfer avec les 3 parties (P1, P2 et P3).

La météo changeant brutalement nous a amené à changer le plan pour les Cévennes.

Chez Jacuzzi, on est comme ça ; si les conditions ne sont pas réunies par ici alors nous irons par là.

Pascal, Julien et Loïc, nos encadrants ont opté pour le Pic Saint Loup (34).

Le samedi 26/09, le RV est pris à 10H au col de Fambetou. Nous avons gravi la face Nord à flanc de falaise. Personne ayant le vertige s’abstenir ! Et prévoir un bon premier de cordé… Cette sortie est atypique car c’est un melting pot entre la randonnée, l’escalade, la spéléologie et le canyonisme. Nous voilà partis en chaussures de randonnée avec une frontale sur le casque sans oublier les cordes. Le soleil était au rendez-vous et nous aussi. Armés de nos smartphones pour capturer toutes nos découvertes (la croix du Pic Saint Loup, son église hissée au sommet et ses horizons face Nord : les plaines viticoles et face Sud : La Méditerranée). Après notre repas, nous avons allumé nos frontales pour descendre un rappel dans une grotte. En descendant dans les entrailles, nous avons découvert un orgue de calcaire qui couvrait les murs de la grande salle. Une seule échappatoire, un petit boyau au ras du sol qui nous délivre vers un dernier rappel en fil d’araignée le long d’une paroi de verdure.

Départ 10H30 et Arrivée à 15H16.

Le domaine viticole vu du Pic à laisser place au domaine viticole vu du sol, bien sûr une dégustation s’impose.

Direction le camping D’anglas pour préparer les tentes et un bon repas au restaurant sur place.

Le lendemain au petit déj’, la discussion du choix du canyon est tournée vers un canyon sec. Le soleil est parti et à laisser place au vent. On choisit le Verdus à Saint Guilhem le Désert (34). Nous arrivons au parking du haut vers midi. Attention le temps nous est compté, l’horodateur est parti pour 4h, le challenge est lancé. Go ! Ce canyon nous rappelle celui de Sainte Marie à Moustiers Sainte Marie (04). Son approche dans un sentier large et caillouteux où des marches ordonnées en pierre locale sont 100% confort. Les blocs de pierres claires sont couverts de végétations (faux houx, figuiers, lauriers, thym et autres épineux). Le canyon est ouvert et laisse une vue dégagée sur la vallée. Les rappels et les désescalades s’enchainent à l’abri du vent nous faisons une pause à l’Espagnole. Une main courante suivi d’un rappel nous fait éviter la vasque légendaire « aux poissons rouges ». En revanche, l’eau est bien croupie. Notre challenge est rempli nous sommes de retour à l’heure pour un verre chaud pour certaines et mousseux pour d’autres.

Heureux de notre escapade, nous nous sommes dit que ce spot vaut le détour sur 4 jours ou bien la semaine avec les minis bulles.

Canyons parcourus:




]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">

]">


 
 
03.jpg