bandeau01
bandeau02
bandeau03
bandeau04
bandeau05
bandeau06
bandeau07
bandeau08
bandeau09
bandeau10

Planning 2022 (pdf)

12.jpg

Les secteurs

Canyons ... 2021
19/12/21 - Les Pères Noël dans Alzen
Écrit par Jean-Philippe   

Les Pères Noël sont de retour en canyon pour une nouvelle sortie. Initialement prévue le 12 décembre, les niveaux d'eau constatés sur le piémont autour de Foix n'ont pas permis de descendre le canyon.


Ce sont donc 4 valheureux Pères et Mère Noël qui ont parcouru le canyon d'Alzen. Le froid et l'eau abondante ne les as pas empêché de passer un agréable moment... qu'ils auront à coeur de partager l'année prochaine si les conditions le permettent à nouveau.

Bravo à eux.


Canyon parcouru:

- Alzen (4.2.II)



 
06-07/11/21 - Aude (Via ferrata et Canyons)
Écrit par Jean-Philippe   

C'est presque devenu une tradition, automne rime avec "canyons de l'Aude". Cette année, une petite variante "multi-activités" a été tentée avec succès: coupler du canyon (sec, de jour, de nuit) avec de la via ferrata. Les canyons se sont déroulés dans l'Aude, département encore accessible et sans règlementation interdisant la pratique à cette saison. Les via-ferratas se sont déroulées dans les Pyrénées-Orientales (le samedi matin) et dans le Tarn (le dimanche après-midi). Retour en images et en quelques lignes sur cette sortie bien sympathique:


  • Samedi matin: Via ferrata de Saint Paul de Fenouillet (66), la panoramique (AD+). Malgré un vent assez fort que les participants ont bien ressenti lors des passages aériens et en crête, la "randonnée aérienne" s'est très bien déroulée. Le choix du plus long parcours n'a pas été démenti tellement les vues étaient belles et l'effort pas aussi physique qu'on aurait pu le penser. La via se mérite quand même, avec en plus un itinéraire de retour assez long mais plutôt bucolique.
  • Samedi après-midi: après un rapide pique-nique, départ pour le canyon de Témèzou, à environ 30 min de voiture. Nous complétons le groupe et nous partons sans faire de navette. Après une marche d'approche en sous-bois la majeure partie du temps, nous arrivons à proximité du canyon en suivant une piste d'où l'on peut admirer le plus grand rappel, une joli C40 en fil d'araignée. Le canyon est sec, ce qui ravi la plupart des participants. Cette descente est assez sauvage et mériterait un peu d'entretien car les rappels s'enchaînent bien et sont tous très différents. La sortie est facile et nous revenons aux voitures à la lumière des frontales. Pour le coup, on ne remercie pas le changement d'heure opéré une semaine plus tôt !!!
  • A seulement 30 min de route, le gîte choisit à Laroque de Fa a bien fait l'affaire. Les propriétaires ont très bien aménagés un ancien château en plusieurs bâtisses parfaites pour des groupes comme le nôtre. On retrouve sur place les travailleurs du samedi qui ont fait la route pour profiter au maximum des activités prévues. Ca commence par un repas partagé devant la 1ère mi-temps du XV de France affrontant les "pumas" argentins.
  • Samedi soir: le gros point positif du gîte, c'est qu'il est à moins de 15 min de route de la Clue de Terminet. Les quelques irréductibles sont alors de sortie et décident d'aller braver le froid et le vent pour découvrir ce joyau et sa belle "salle à manger" en granit rose. "Au final, on n'a pas eu froid et il n'y avait presque pas de vent" pourra-t'on entendre au parking après la descente. Chut, il ne faudrait pas tuer le mythe du canyon de nuit, froid et humide ;-)
  • Dimanche matin: après un rapide sondage pour évaluer l'état des troupes, la décision est prise d'aller sur le canyon d'Espéout. Sec et plutôt court mais très esthétique avec les cascades de tuf. Ca évitera à certains d'aller tremper leur combinaison avant de la ranger pour la saison d'hiver qui s'annonce plutôt froide. La descente est vite envoyée et on prend même le temps de faire travailler les volontaires qui veulent équiper les relais. Le pique-nique au parking du canyon d'Auriac permet à tous d'échanger sur ce week-end riche en activités. La file de voitures prend alors la route de Revel, via Carcassonne pour aller profiter des derniers rayons de soleil.
  • Dimanche après-midi: Via ferrata de Malamort (11), les gorges du Sor (PD). Cette via ouverte depuis 2 ans présente 2 parcours. Nous choisissons le plus long avec passerelle, pont de singe et tyroliennes. Nous ne sommes pas déçus et si quelques fines gouttes de pluie n'étaient pas venues pointer le bout de leur nez à la fin du parcours, on aurait très certainement profité de l'occasion pour faire également le petit parcours.

Cette sortie s'est très bien déroulée, avec 14 participants tous enchantés de remettre ça au plus vite.

Canyons parcourus:



 
21-28/08/21 - Séjour en Isère (38)
Écrit par Collectif   

Participants : Lydia B, Julien C, Pascal M, Benoit D, David Roger (Club Muret Montagne) et Florence D.

Pour mémoire : Nous avons fait un test Covid pour participer au séjour.

- 21/08Arrivée à la maison remise des clés et courses.

- 22/08: Canyon des Moules Marinières le matin et Infernet l'aprés midi. Pour donner une ligne directrice à notre journée nous avons cuisiné des moules mariniéres le soir. Les moules marinières : l'eau laiteuse, le parcours découverte, au final de la dernière cascade nous avons apprécié regarder un guide faire du surf sur le toboggan. (Cheveux long, barbe et attitude Brice de Nice!) Infernet : Le parking est pour 2 voitures, canyon trés beau, eau claire et douce, roche calcaire (non glissante), l'enchainement très ludique, nous l'avons fait en 1h30. La main courante avec le câble était aérienne et difficile. (Moins d'1m65 s'abstenir !) Lydia et Flo en attendant le reste du groupe, après la cascade de 24m ont été fort étonnées de rencontrer un mi-ours mi-homme en forme de cube en shorty leur demander : "On est avec nos amis, vous avez un souci ?". Réponse : Non! tout va bien et vous ? De sa part: "On a entendu des sifflets du coup, on s'est inquiété et j'ai remonté le canyon." (Cf: Topo on sait pas comment il est remonté sans casque, sans corde, sans bodar...! on s'est permis de lui préciser : 2 coups de sifflet, c'est que tout va bien!)

- 23/08: Nous le voyons depuis la fenêtre de la maison. C'est le canyon des Ecouges ! Nous pensions faire l'intégral. Au départ le brouillard était présent, l'eau froide et les embruns à chaque cascade. Nous avons mangé avant le final en se rendant compte que le message de relais secours n'était pas parti car quelqu'un avait oublié de supprimer le mode avion !... Une décision a été prise, nous avons fait l'amont uniquement.

- 24/08: Canyon Furon aval puis Furon amont. Les canyons ne s'enchaînent pas donc on a pris le parti de faire l'aval le matin car le parking est petit et très proche de Grenoble avec de nombreux guides. Sur le même parking, on peut faire de la rando et visiter les grottes de Sassenage (Attention masque et pass sanitaire obligatoire). Puis nous sommes partis sur Furon amont où le parking d'arrivée est grand. Et nous avons fait la marche avant le canyon plutôt qu'après. Attention si on se gare au parking de départ la sortie est en rive droite avec la via ferrata comme indiqué dans le topo. Mais pour le parking d'arrivée, il ne faut pas prendre la via ferrata, il faut suivre la rivière jusqu'à un chemin rive gauche pour rejoindre la route.

- 25/08: Départ pour le Ruzand avec une belle journée ensoleillée. Le chemin d'accès n'est pas praticable pour les voitures un peu trop basses. Pendant que les conducteurs ont fait la navette le reste du groupe s'est chargé comme des mules pour atteindre le départ du canyon. Heureusement que c'était en descente ! Première partie du canyon passée en désescalade pour presque tous les obstacles dans une ambiance forestière agréable. Petit filet d'eau. Arrivés au cassé de la cascade de 150m, briefing d'1/4 d'heure pour rappeler les postes de chacun. Descente efficace pour tous dans une ambiance vertigineuse. Au relais du 80m, heureusement qu'il y a 4 points pour sécuriser le 5e qui bouge aux à-coups de la corde. Aucun souci de rappel de corde grâce au lancé de kit-boule. La cascade suivante de 83m dans une ambiance plus intimiste mais toujours très belle. Une peu plus loin entre deux petits rappels, partie de boules improvisée avec quelques cailloux.

- 26/08: Nous voulions couper la journée en deux pour permettre à Flo de repartir chez elle. Le matin partis pour le Malin. Ne pas se laisser intimider par les panneaux interdisant le canyoning, ils sont pour l'affluent. Moins joli canyon du séjour. Peut-être à faire avec plus d'eau. Nous nous sommes bien rattrapés l'après-midi dans Ecouges 2. Débit idéal avec le soleil pour la descente. Nous avons eu la chance d'avoir peu de groupes grâce au tournage d'un court métrage au départ du canyon. Nous avons pu profiter des vasques et sauts. Petit moment de stress pour Pascal en haut de la cascade chasse d'eau quand un guide nous a rattrapé avec ses 12 clients. Mais comme tous les autres guides rencontrés lors du séjour, très sympa, il installe sa corde, nous laisse l'utiliser et nous indique les passages qui suivent. Pour finir en beauté, nous installons un guidé dans le dernier obstacle. Attention à ne pas utiliser la longe réglable... Le soir, préparation longue du lendemain pour une sortie atypique.

- 27/08: Grosse ambiance dans la voiture avec Eye of the Tiger et Gilbert Montagné pour nous réchauffer avant d'aller dans le lac de la rivière souterraine de Gournier. Au parking nous retrouvons Matthieu, après quelques échanges nous pouvons rentrer par l'entrée commerciale (sans pass-sanitaire, ouf !) et accéder un peu plus loin au lac. De là, sur-équipement pour tout le monde de peur des 6 à 9°C annoncés du lac. Au final presque trop chaud après la nage. Installation d'une main courante en fixe à la mode spéléo par David puis deshabillage pour 1h30 de marche et d'exploration en tenue sèche. Enchainement de chaos sur une terre argileuse ou calcaire, repérage de l'accès n°1 à la rivière pour la sortie avant d'arriver à l'accès n°2. De là nous remontons avec un bon timing, la rivière parfois péniblement en mode via-ferrata dans de magnifiques ambiances en évitant l'eau. Finalement nous arrivons dans les temps, à l'objectif que nous pensions peu atteignable : la salle Chevalier. Maintenant démarrent les presque 8 km de canyon souterrain. Plusieurs passages ludiques, biens différents entre la première et la deuxième partie.

Bilan:  Séjour très adapté pour une reprise après une longue période sans entraînement (peu d'approches, canyons assez courts). Grand logement correct et bien placé (vue sur les Ecouges du salon). Bonne entente du groupe sur tous les points, à refaire !


Canyons parcourus:


 
01/08/21 - Découverte Moulis (09)
Écrit par Jean-Philippe   

Les journées de découverte prévues initialement sur 2 jours le week-end du chassé croisé entre juilletistes et aoûtiens se sont finalement concentrées sur le dimanche 1er août dans le canyon de Moulis à cause d'une météo capricieuse dans le fond des vallées d'Ariège.

12 participants ont pu profiter des dernières pluies pour parcourir ce canyon et surtout la belle cascade finale de 35 mètres qui se descend dans l'actif.

Les nouveaux qui venaient découvrir le club ont apprécié l'ambiance et les amis des membres qui venaient pour re-découvrir l'activité en redemandent.

Canyon parcouru:


 
10-17/07/21 - Séjour en Lozère/Ardèche
Écrit par Valérie et Jean-Philippe   

Après presque 2 saisons raccourcies à cause des vagues de Covid-19, les membres du club avaient émis le souhait de pouvoir participer à 2 types de séjours cette année: un séjour "famille" et un séjour "sportif".

Le séjour "famille" s'est déroulé du 10 au 17 juillet en Lozère, autour de Villefort. Au programme: les canyons du secteur (Chassezac, Roujanel, Fustugères...), ceux qui se trouvent en route (Tapoul) et quelques activités annexes notamment pour les plus jeunes. 

La location d'un grand gîte a permis à tout le monde de se retrouver avant et après les activités autour d'une grande tablée installée dans une cuisine bien aménagée ou sur une terrasse ombragée.

J1 - samedi 10 juillet: ils sont 3 à être motivés pour descendre le Tapoul, qui se trouve sur la route de la Lozère. Une eau translucide, des cascades joueuses, un temps magnifique et un bon niveau d'eau: tout est réuni pour bien commencer le séjour.

J2 - dimanche 11 juillet: le graal du secteur est déjà au programme: le Haut Chassezac. Le soleil est bien présent pour nous accompagner tout au long de ce long parcours. Les vasques s'enchaînent et les jeux aquatiques sont tous plus beaux les uns que les autres: passages sous des blocs, sauts, toboggans.... tout y est pour passer une très agréable journée. Seul petit hic selon certains: la remontée, qualifiée de "toxique" par les plus expérimentés ;-)

J3 - lundi 12 juillet: le Roujanel est au programme de cette journée qui se veut plutôt courte pour se reposer un peu de la veille. Ce fut sans compter sur une marche d'approche rallongée en temps par une chasse aux cèpes et autres girolles. De quoi remplir plusieurs bidons et agrémenter plusieurs repas. A part ça, le canyon est magnifique malgré une météo plutôt couverte mais sans pluie. Une belle descente avec des parties très creusées et esthétiques. Pendant ce temps, l'autre partie du groupe restée au gîte avec les plus jeunes ont aussi goûté aux joies de la recherche de champignons après avoir tenté en vain de parcourir la via ferrata de Villefort, fort peu adaptée pour les plus petits des gabarits.

J4 - mardi 13 juillet: le canyon de Fustugère, voisin du Roujanel remplira la matinée du groupe des canyonistes. De beaux rappels arrosés et un final avec une cascade sous un immense bloc coincé entre les parois étroites du canyon. L'après-midi, la via ferrata est finalement parcourue et enchantera même les plus aguerris. Le menu du soir ne surprendra personne: gratin de champignons, salade et crumble aux pêches en dessert. Les papilles en réclament encore.

J5 - mercredi 14 juillet: les prévisions météo du jour, plutôt changeantes, n'affectent finalement pas la volonté des canyonistes d'aller faire trempette dans le Haut-Chassezac (pour ceux qui ne l'avaient pas encore parcouru) et dans le canyon de Thines (pour les plus jeunes). Les canyons se déroulent à merveille, dans un décor de cinéma pour les uns et agrémenté d'un "petit creux" bien sympa pour les autres. Les plus jeunes vont se souvenir longtemps de ce moelleux à la châtaigne accompagné de sa glace "Terre à Délices", vraiment la "meilleure" glace du monde diront certains.

J6 - jeudi 15 juillet: le Roujanel sera descendu pour ceux qui étaient passés à côté, avec la présence dans le canyon de la plus chevronnée de nos jeunes canyonistes. Les jeunes prennent donc la relève d'autant que le plus chevronné d'entre-nous est contraint de rentrer précipitamment pour soigner une cheville douloureuse. Les champignons du Roujanel seront bientôt tout aussi célèbres que les belles étroitures de cette descente, d'autant plus que le groupe du jour n'aura pas cherché à sortir prématurément du canyon comme ce fut le cas en J3 mais continuera jusqu'au lac avec une belle marche en rivière ponctuée de quelques obstacles intéressants. Le menu du soir commence à être d'un banal: poêlée de cèpes accompagnant de belles truites du coin.

J7 - vendredi 16 juillet: ce fut la journée "multi-activités" du séjour: Canyon d'Ourlette pour certains, descente du Chassezac en canoë pour d'autres ou encore accro-branches pour certains plus jeunes. Il y en a eu pour tous les goûts.... et en parlant de goût, on retombe bien évidemment sur les inconditionnels ramassages de champignons que les canyonistes du jour ramèneront à bon port. Du coup, le menu du soir est tout trouvé: omelette aux cèpes et girolles.

J8 - samedi 17 juillet: rangement du gîte et départ pour rentrer de l'autre côté de cette belle région d'Occitanie. Tout le monde en a pris plein les mirettes et les mollets commencent à demander une relâche bienvenue. Il n'y aura donc pas de canyon sur la route de retour, juste de beaux souvenirs partagés lors des "au revoir" de rigueur avec la belle et douce impression d'avoir partagé une belle semaine au sein de la grande famille des Jacuzzis. Le séjour "famille" 2022 est déjà en cours de réflexion tellement tous les participants ont apprécié celui-ci.


Canyons parcourus:





 


 
05.jpg